Faire un monde meilleur, une présentation à la fois…

Je suis de retour d’une conférence inspirante où 250 personnes se sont réunies pour discuter, échanger et apprendre au sujet des présentations visuelles et des meilleures pratiques. D’ailleurs, le mantra de cette conférence et de son hôte, mon ami Rick Altman, est « Making the world a better place, one presentation at a time » d’où le titre de mon billet d’aujourd’hui.

Plusieurs personnes de mon entourage s’étonnent lorsque je leur mentionne que j’assiste à cette conférence depuis maintenant 6 ans. Après tout, qu’y a-t-il de si difficile à comprendre dans PowerPoint? À la blague, il m’arrive de leur répondre que « ça me prend beaucoup de temps à comprendre » ;-). Mais dans les faits, je devrais plutôt répondre que j’ai rarement eu la chance de rencontrer des gens aussi inspirants et généreux, qui partagent leurs bons comme leurs moins bons coups au sujet des présentations.

Un petit aperçu des sujets traités:

• L’art de la communication visuelle

• La conception pour les grandes organisations

• Votre cerveau et les graphiques

• La peur de présenter devant public

• Êtes-vous meilleur que votre document de soutien?

• Comment changer vos idées en éléments graphiques

• …et en passant, ces sujets étaient seulement pour la première des trois journées de conférence!

Comme vous pouvez le constater, une présentation visuelle va bien au-delà de la connaissance des 1001 fonctions de l’outil PowerPoint ou Keynote! À quoi sert une connaissance approfondie du logiciel si on ne réussit pas à convaincre notre auditoire? Pourquoi mettre autant d’heures pour la préparation d’un « look » si notre contenu ne comporte aucun message ou appel à l’action?

Chose certaine, j’ai eu le bonheur d’assister à plusieurs sessions où les présentateurs étaient très inspirants. Le message clé transmis à la conférence de cette année? Simplicité et message. Prendre le temps de réfléchir à votre message avant de préparer votre prochaine présentation ne devrait pas être un luxe, mais plutôt une norme. Une fois le message est bien défini, gardez votre présentation simple et concentrez vos efforts à trouver des éléments visuels plutôt que des listes de texte.

En passant, saviez-vous que, des milliards de neurones qui tapissent votre cerveau, environ 20 milliards d’entre eux sont destinés à notre vision? Mais fait encore plus intéressant, sur ces 20 milliards de neurones, un peu plus de 14 milliards réagissent aux formes, aux couleurs et autres éléments visuels alors que seulement un peu plus de 5 milliards sont destinés à l’information textuelle… Ne trouvez-vous pas qu’il y a maintenant au moins 14 milliards de bonnes raisons pour réduire la quantité de texte dans vos présentations? 😉

Si vous désirez en apprendre davantage sur ces fascinantes données, vous pourrez aller faire un tour sur le site de Connie Malamed, présentatrice lors de la conférence à laquelle j’ai assistée.

Chantal Bossé
Chantal Bossé
Chantal Bossé est auteure, blogueuse, formatrice et spécialiste en présentations et communications visuelles depuis plus de 20 ans. Depuis 2013, elle est l’une des 13 personnes en Amérique du Nord à avoir reçu la reconnaissance Microsoft® PowerPoint MVP (Most Valuable Professional) dont la première et seule femme francophone.