Mauvaises présentations PowerPoint: blamer l’outil ou l’utilisateur?

Le 27 avril 2010, le New York Times publiait un article qui aura circulé beaucoup dans les derniers jours: « Nous avons rencontré l’ennemi et il est PowerPoint » (traduction libre) – http://www.nytimes.com/2010/04/27/world/27powerpoint.html.

 

New York Times 2010-04-27

En gros, il est question d’un général qui accuse PowerPoint de nous rendre stupide. À voir l’image de la diapositive produite pour une présentation faite à des membres de l’armée américaine à Kaboul à l’été 2009, il y a de quoi se questionner! Pourtant, comment un logiciel dénué de la faculté de penser ou de réfléchir peut-il nous rendre stupide? Ne devrions-nous pas, plutôt, nous questionner sur notre capacité à l’utiliser correctement?

Depuis 2004 que je travaille avec des clients au niveau de leurs présentations PowerPoint et que je prône une chose: la préparation du message à transmettre. Il est grand temps de réfléchir davantage avant de produire le contenu de nos présentations et d’arrêter de vouloir « produire-à-tout-prix-un-PowerPoint-la-veille-de-notre-prestation »! Je suis une adepte des présentations visuelles, mais lorsqu’elles sont de véritables outils de communication, pas un copier-coller de notre discours.

Lors de votre prochaine présentation, résistez à la tentation d’ouvrir votre logiciel PowerPoint en premier et renouer avec deux outils qui vous aideront à y voir plus clair: le papier et le crayon!

Après avoir analysé votre contenu à transmettre, loin de votre ordinateur, vous serez à même de choisir le meilleur outil visuel pour accompagner votre discours. Et peut-être que, à certaines occasions, vous réaliserez que ce n’est pas PowerPoint qui sera votre meilleur allié pour séduire votre auditoire. 😉

Chantal Bossé
Chantal Bossé
Chantal Bossé est auteure, blogueuse, formatrice et spécialiste en présentations et communications visuelles depuis plus de 20 ans. Depuis 2013, elle est l’une des 13 personnes en Amérique du Nord à avoir reçu la reconnaissance Microsoft® PowerPoint MVP (Most Valuable Professional) dont la première et seule femme francophone.