5 conseils pour réussir votre conférence dans un salon d’affaires

J’ai visité à un salon réservé aux entrepreneurs et dirigeants de PME où plusieurs dizaines de conférences étaient présentées. La variété des sujets traités aura permis aux visiteurs d’obtenir beaucoup de valeur, en termes d’idées ou d’actions à poser pour améliorer le quotidien de leur entreprise.

J’ai assisté à plusieurs conférences, mais je dois avouer que très peu étaient vraiment efficaces. Je m’imagine déjà les gros yeux que certains pourraient me faire, alors laissez-moi vous expliquer pourquoi. 🙂

 

Commençons par 2 questions essentielles:

  • Quelle est la raison # 1 pour laquelle on participe à un salon d’affaires comme exposant / conférencier?

 

Se faire connaître davantage et prospecter de nouveau client

  • Est-ce que vous faire dire que vous avez été bon conférencier garantit que vous obtiendrez de nouveaux clients?

NON!

Si vous désirez rentabiliser votre investissement lors de votre participation à un salon d’affaires comme exposant / conférencier, voici 5 conseils à mettre en application pour obtenir un meilleur retour sur investissement (le fameux ROI!).

 

1) Sélectionnez les 3 messages clés que vous désirez transmettre à votre auditoire

Pourquoi 3? Parce que c’est le nombre idéal d’éléments pour s’assurer que les gens retiennent de quoi vous avez parlé. C’est un peu un chiffre magique qui facilite la rétention d’information dans le cerveau humain, alors profitez-en!

Dans le cadre  d’un salon d’affaires, pensez  aux solutions que vous offrez à votre clientèle ou aux problèmes que vous réglez dans leur vie.

 

2) Trouvez des exemples concrets / études de cas qui viendront appuyer vos 3 messages clés

Une conférence  dans un salon d’affaires doit absolument procurer de la valeur aux personnes dans votre auditoire: trucs d’affaires, astuces de mise en place du service X, comment améliorer la productivité dans un contexte Y, etc. Bien entendu, si vous voulez obtenir davantage de clients, vous devrez parler de vos produits et/ou services. Toutefois, faites-le à partir d’exemples concrets, d’études de cas de clients actuels, d’histoires vécues par vos clients. Cela rend le tout tellement plus concret, en plus de faire ressortir votre VALEUR, au lieu de votre liste de caractéristiques.

 

3) Informez-vous des caractéristiques des salles de conférence

Si  vous n’avez aucune idée dans quel type d’environnement vous donnerez votre conférence, vous ferez des choix de visuels inappropriés! Lors de ma visite, plusieurs conférenciers avaient une police de caractères trop petite, un mauvais contraste arrière-plan/police de caractères, ou étaient coincés derrière une table!

Taille de l’écran et de la salle: essentiels pour vous assurer d’avoir la bonne taille de police de caractères.

Type d’éclairage: la luminosité aura une grande influence sur votre choix de couleurs. Par exemple, un éclairage avec des fluorescents dégage généralement assez de lumière pour donner un mauvais contraste, ou avoir un aspect « délavé », avec un fond foncé.

Présence d’une table pour votre portable et sa disposition (ou présence d’un moniteur): si vous n’êtes pas à l’aise avec la disposition, vous serez obligé de vous cantonner derrière une table ou un lutrin pour voir votre écran, ou encore de tourner le dos à votre auditoire pour voir l’écran. Ces deux situations ne sont pas idéales car vous coupez une partie de la connexion avec votre public.

 

4) Évitez les listes à puces interminables et les animations dérangeantes!

Savez-vous quels sont les plus grands irritants pour les gens qui assistent à une conférence ou une présentation? Que le conférencier lise ses diapositives, que le texte soit trop petit et qu’il y ait des phrases complètes. (Voir les résultats 2015 de mon confrère Dave Paradi dans mon article)

Donc, pour vous assurer des résultats à la hauteur de vos attentes, réduisez la quantité de texte à l’écran à sa plus simple expression. Quelques mots clés, des éléments visuels significatifs vous donneront de bien meilleurs résultats!

 

5) Investissez-vous dans du temps de pratique de qualité

Je suis toujours étonnée de voir que le temps de pratique est malheureusement l’élément le plus négligé chez la majorité des gens qui doivent présenter. Croyez-vous que les discours mémorables se sont préparés la veille de la prestation? Absolument pas! Steve Jobs passait plusieurs semaines à préparer le contenu de ses présentations et, quelques jours avant sa prestation, il était dans la salle à répéter et peaufiner le tout.

L’élément le plus important à garder en tête est: quel est l’enjeu de votre présentation?

 

 

Si vous désirez de meilleurs résultats lors de votre prochaine conférence, gardez ces 5 conseils précieusement et mettez-les en pratique!

Et si vous avez besoin d’aide pour y arriver, contactez-moi. Vous passerez à un nouveau niveau de succès, garanti !

Chantal Bossé
Chantal Bossé
Chantal Bossé est auteure, blogueuse, formatrice et spécialiste en présentations et communications visuelles depuis plus de 20 ans. Depuis 2013, elle est l’une des 13 personnes en Amérique du Nord à avoir reçu la reconnaissance Microsoft® PowerPoint MVP (Most Valuable Professional) dont la première et seule femme francophone.